Bilan des combats du CCMSR

[12:48 PM, 1/13/2019] +221 70 733 47 84: Communiqué de presse n ° 006

Dans la matinée du samedi 12/01/2019, la milice du dictateur Idriss Deby, appuyée par des mercenaires de l’opposition soudanaise (un bataillon de milicien soudanais de Darfour dirigée par le général JABER , SLA), a attaqué les positions des forces du Conseil de commandement militaire pour le salut de la République(CCMSR) près de la zone de « tanoua » dans le Tibesti,en ignorant les avertissements émis d’hier par ce dernier.

Dans cette attaque, l’ennemi a utilisé des mécanismes équipés de divers types d’armes lourdes et moyennes. Nos forces ont réagi à cette agression aveugle avec toutes les raisons et la vaillance. Les milices du régime du tyran Deby ont envoyé des renforts militaires constitués d’un mécanisme entièrement équipé mais ces renforts ont été de nouveau détruits et leur troisième tentative orpheline de briser les rangs du Conseil de commandement militaire pour le salut de la République a aussi échoué.Nos soldats héroïques ont infligé une terrible défaite sur l’ennemi, qui a fui le terrain laissant derrière lui des restes des milices et des mercenaires, des corps de leurs morts et des véhicules calcinés.
La situation est entièrement sous notre contrôle .

Le bilan provisoire de ce combats est le suivant:

*Côté Ennemi :
-19 véhicules Toyotas, 7 véhicules blindés, dont deux « T75 »
– Matériels récupérés: 16 véhicules équipés des armes lourds et légers de différents types.
– 67 milices du tyran Deby et ses mercenaires Darfouri tués.
– Plusieurs armes de tout calibre,légères et moyennes récupérées.

* Côté du Conseil de commandement militaire pour le salut de la République(CCMSR)
– Nous déplairons (3) trois martyrs tombés sur le champ d’honneur et (5) cinq autres blessés
– Un véhicule Toyota de troupes détruit

Vive le CCMSR pour que vive un Tchad libre et prospère.
Ce communiqué est daté du 12/01/2019

Mr Abdramane Mahamat Zene commissaire Adjoint à la communication et porte-parole du mouvement
[12:49 PM, 1/13/2019] +221 70 733 47 84: Bilan des combats du CCMSR

Point de presse relatif aux mouvements des milices soudanais à la solde de Deby.

Point de presse

Le Conseil de commandement militaire pour salut de la République(CCMSR) prend acte de la nouvelle alliance entre le régime du despote Idriss DEBY et des mercenaires Darfouris soudanais comme par le passé à l’Est. Le CCMSR est entièrement prêt à repousser toute éventuelle attaque possible sur ses positions, et averti que cela produira des conséquences désastreuses pour ceux qui se hasarderont à atteindre les zones sous le contrôle du CCMSR.

En effet, pendant que la soldatesque de Deby est dominée par la peur et la panique dans le Nord du pays, le régime de Deby a choisi de retirer sur les lignes de font ses hauts cadres militaires et utiliser des milices darfouris comme des mercenaires. Les services de renseignement militaire du CCMSR ont confirmé qu’il y a en ce moment des mouvements simultanés des soldatesques d’Idriss Deby d’un côté et des milices soudanais de l’autre, vers les zones sous le contrôle du CCMSR.

À cet effet, nous avertissons tous les miliciens Darfouris de ne pas s’interférer dans ce conflit Tchado-tchadien et de laisser les tchadiens résoudre leur différends entre eux.

Enfin, Nous disons à tous les miliciens soudanais qui sont en intelligence avec le despote Deby hostile à l’opposition tchadienne, que nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour contrer le plan diabolique de ce sanguinaire et ses complices.

Commissaire adjoint à la communication et porte-parole du CCMSR.

Abdramane Mahamat Zene.

Fait le 11/1/2019

Le chef du combattant Mohammed Akrami

Il est né le 1 er janvier 1978 au Tchad, a grandi chez ses parents et a fait ses études primaires dans la région, puis ses études de base et secondaires, avant de s’installer auSénégal pour y terminer ses études universitaires et supérieures jusqu’à ce qu’il obtienne une maîtrise en gestion financière.

Il est ensuite retourné dans le pays pour découvrir l’énormité du désastre que subissait la nation tchadienne sous le règne d’Idriss Deby et s’est mis au service de la nation, réclamant justice, dignité, liberté et justice sociale pour le peuple tchadien opprimé.

Activité politique

Le chef du gouvernement de l’opposition, Mohamed Akrami, a commencé son opposition politique à N’Djamena et a rejoint l’opposition armée en 2008. Il a rejoint les soldats sur le terrain dans le mouvement UFR dirigé par Timan Ardimi et est devenu le premier secrétaire général adjoint du mouvement.

Le chef héroïque, Mohammed Akrimi, demeure un exilé hors du pays, immuable dans ses positions courageuses et patriotes.Au vu de sa forte personnalité, sa perspicacité éclairée, sa grande connaissance du régime tchadien et sa vaste expérience de terrain parmi les soldats courageux sur le terrain, Sur le terrain entre le 5 et le 6 août 2018 et a été élu président du Conseil.

Le peuple tchadien a de grands espoirs pour ce jeune leadership qui envisage l’avenir du point de vue et des aspirations du peuple tchadien.

Vive le Tchad – Vive le Conseil de commandement militaire (CCMSR)

Défendre la dignité est un devoir sacré